Enter your keyword

Vacances véganes en Croatie : Pula | Vegan Travel

Au début du mois de juillet, l’équipe d’Aujourd’hui Demain avait vraiment besoin de souffler un peu pour se recentrer, et d’un peu de calme pour travailler les questions de fond. Après quelques recherches et un article fort convaincant sur le blog Nomad’s Heart, nous profitions d’une super offre de billets d’avion et nous nous envolions pour la ville de Pula en Croatie. À nous le soleil et l’eau turquoise transparente. Retrouvez notre séjour et tout ce qu’on y a mangé en vidéo et en musique ci-dessous.

Pula est une petite ville côtière assez touristique d’Istrie. Célèbre pour son architecture qui mêle 3000 ans d’histoire et d’occupations, particulièrement de la Rome antique. On retrace aisément ces influences et le rythme des agrandissements juste en se baladant. Les amateurs d’histoire pourront y contempler des vestiges admirablement conservés : un temple romain, une forteresse vénitienne. Pula est surtout connue pour le 6e plus grand amphithéâtre du monde toujours actif aujourd’hui, on peut aller y écouter des concerts ou voir des films en plein air. La plupart des monuments peuvent s’admirer gratuitement et rapidement. Les restaurants et bars touristiques se concentrent beaucoup sur la rue commerçante Sergius. Comme on en a vite fait le tour, cela laisse du temps pour… les plages merveilleuses de Croatie !

Notre séjour végane à Pula, en Croatie

Manger végétalien à Pula – Les restaurants et magasins véganes ou végé-friendly

Pour une ville de cette taille, on peut considérer Pula comme une ville assez vegan-friendly. Il semble y avoir une tendance importante du « healthy » en Croatie, les adresses sont donc plutôt portées sur le « manger sain », les super-aliments. Chez nous, on mange léger et sain volontiers (enfin Cheyma, Raphaël lui c’est plutôt burgers et pizzas à tous les étages… ce qui reste assez sain, mais on y reviendra une autre fois) mais au restaurant… on salive plutôt pour des plats très gourmands pas franchement diététiques. Donc on appréhendait un petit peu. Mais nous nous sommes laissé surprendre, notamment par la cuisine crue… Notre seul regret : nos recherches ne nous ont pas permis de trouver des restaurants proposant des plats nationaux traditionnels véganes et abordables côté prix (si vous en connaissez, n’hésitez pas à les partager en commentaire). Toutes les adresses que nous vous proposons offrent des prix assez attractifs pour les petits budgets.

Kebab Falafel – Vegan friendly

Comme les restaurants vegan-friendly ferment tôt (ils ouvrent souvent le midi), nous nous sommes retrouvés un peu dépourvus le premier soir. En plein Euro, les tables n’étaient occupées que par les verres de ceux qui venaient voir le match. Prêts à déclarer forfaits, nous sommes tombés sur un restaurant kebab qui proposait aussi des sandwichs falafels. Nous, on ne sait pas dire non à un sandwich falafel ! Celui-ci était délicieux mais nous avons appris au passage que les frites n’étaient pas le fort des restaurateurs croates…

Prix : 14€ pour deux sandwich falafel, deux portions de frites et une boisson

Adresse : UI. Ivana Matetica Ronjgva 2, 52100, Pula Croatia

Shanti Restaurant – Restaurant Raw Vegan

Notre restaurant préféré ! On y trouve les classiques de la cuisine crue et des salades de saison boostées en « superfoods ». Premier essai en cuisine raw vegan : une réussite.  Nous avons pu essayer les fameux spaghetti de courgettes crues avec une sauce crémeuse à base d’amande, délicieux. Pour accompagner nous avons ajouté des boulettes ce qui ajoute de la gourmandise au plat. Mais surtout nous avons aimé les gâteaux vraiment, vraiment vraiment fabuleux.

Prix : 10€ pour un plat, deux boissons et deux parts de gâteau

Adresse : Ul. Dubrovačke bratovštine 27, 52100, Pula, Croatie

Fresh : sandwich & salad bar – Végétarien, vegan-friendly

Un tout petit restaurant où vous pourrez trouver des salades et des sandwichs frais et « healthy ». La carte change tous les jours, et mieux vaut ne pas arriver trop tard pour avoir le plus large choix possible. Nous y avons mangé un burrito avec une salade de pois chiches et des légumes grillés. Très nourrissant quoiqu’un peu fade, il n’y avait plus de houmous (la punition des lève tard) ! Par contre nous avons pu goûter à de délicieux jus frais qui nous ont bien rafraîchi sur le chemin jusqu’à la plage.

Prix : 12€ pour deux gros burritos et deux jus frais

Adresse: Anticova ul. 5, 52100, Pula, Croatie

Restaurants véganes à Pula, Croatie

Le marché de Pula

Au centre de la ville, le forum, les producteurs locaux vendent leur production tous les samedis. Les fruits et légumes étaient très bons, mais très chers (les prix n’étaient pas affichés, peut-être qu’être touristes nous a desservi). Dommage, nous n’y sommes pas retourné. Le quartier vaut quand même le détour, notamment pour un marché aux puces qui se tient non loin et un vendeur de disques avec une incroyable collection de vinyles allant du blues aux classiques du rock and roll en passant par de la new wave.

Prix : 9€ pour trois nectarines, une mangue, deux tomates, 4 ou cinq prunes et une pastèque

Adresse : Narodni trg 9, 52100, Pula, Croatie

Zelena – Magasin 100% végane, bio, healthy et sans gluten

Tout dans cette petite boutique était végane et bio avec une très forte tendance encore une fois « healthy » et sans gluten. La boutique est tenue par un charmant couple très pédagogue : ils présentent chaque produit avec passion, en expliquant à chaque fois les ingrédients et leurs bienfaits. Bon, si vous êtes calé sur le sujet ces explications vous paraîtront longues mais contentez vous d’hocher de la tête en pensant au délicieux gâteau cru (notre tout premier, une révélation) qui vous attend. Car on y trouve aussi des préparations maison : des gâteaux crus, des sandwichs ou encore des barres énergétiques.

Prix : 6€ pour deux parts de gâteau fait maison et une barre énergétique aux graines de lin

Adresse : Smareglina ul. 5, 52100, Pula, Croatie

Bio&Bio – Chaîne croate de magasins bio

Proche du marché, nous voilà en terrain connu : un magasin bio !  Les prix étaient semblables à ce que l’on trouve en France ce qui nous a un peu déçus. Les produits aussi étaient familiers avec quelques petits plus comme du seitan cuisiné façon gulash. Notre découverte : la tofunaise, une mayonnaise à base de tofu très légère et onctueuse facile à reproduire chez soi (du tofu soyeux, les épices de votre choix et un mixeur). L’endroit parfait pour acheter de quoi confectionner nos petits sandwichs pour la plage.

Prix : 35€ pour des courses pour une semaine, c’était notre petit plaisir

Adresse: Fontička ul. 4, 52100, Pula, Croatie

Les spots pour se baigner et adresses à essayer

Un cyber-café avec une terrasse géniale

Un peu caché dans une cour intérieure, ce cyber café propose la wifi gratuite et surtout une très grande terrasse cosy pleine de verdure et de lampions colorés. L’endroit était très calme et peu fréquenté ce qui ajoute un petit charme d' »adresse confidentielle ». Nous avons aimé y prendre un verre le soir, bercés par une très chouette bande son avec le meilleur des années 90 (Sade <3). Nous avons cru comprendre qu’il s’agissait en plus d’un endroit LGBT friendly proposant des expositions d’artistes engagés ce qui a encore augmenté le capital sympathie du lieu !

Prix : 10€ pour deux cocktails

Adresse: Flanatička ul. 14, 52100, Pula, Croatie

Les plages

A Pula vous trouverez surtout des plages de galets et de rochers, pensez donc à prendre une paire de vielles baskets ou des chaussures dédiées. La plage de Stoja est la plus tranquille et la plus jolie, très facilement accessible avec la ligne de bus n°1 qui traverse le centre-ville. On a bien essayé d’aller à l’autre plage, Verudela, où se trouvent les hôtels mais il y avait un monde fou, nous avons fait demi-tour pour retourner à Stoja sans même nous poser sur la plage. Nous y avions déniché un petit spot secret magnifique pour lequel il fallait marcher un petit peu le long de la côte ce qui est déjà un bonheur en soi. L’endroit était un tout petit peu fréquenté (tout de même moins que les autres plages) mais l’ambiance était si relax qu’on se sentait seuls au monde. Pour nous baigner dans une eau turquoise, nous n’avions qu’à nous lever, plonger depuis notre rocher et ressortir lézarder sur notre serviette. Le bonheur ! Astuce : pensez au masque de plongée et au tuba pour faire du snorkeling et découvrir les récifs, une activité très relaxante. Et pour ne pas venir polluer les mignons petits poissons, optez pour une crème solaire bio (sans perturbateurs endocriniens) et bien entendu non testée sur animaux. Retrouvez une sélection sur FemininBio.

 

 

Dernier jour de notre petit voyage en Croatie ! On ne voulait pas rentrer en France sans partager avec vous le magnifique spot que l’on a trouvé pour bien profiter des vacances… Un petit coin de paradis sur la péninsule de Stoja, à 3km de Pula. 🙈 Notre lieu de prédilection pour se prélasser au soleil, admirer les poissons et déguster les merveilleux vegan raw cakes locaux… 🍰👍🍉 On vous en dit plus sur le blog la semaine prochaine ! 💛 #AujourdhuiDemain #nofilter #Pula #Croatia #Stoja #végane #vacances #holidays #lifestyle #vegantrip #vegantravel #veganlifestyle #vegan #plantbased #veganrawcake #vegancake #vegantreats #whatveganseat #veganshare #vegansofig #vegansummer #healthyvegan

Une vidéo publiée par Aujourd’hui Demain (@ajddemain) le

Le kayak

Il est possible de faire des tours de kayak en mer autour du littoral avec deux ou trois arrêts sur de jolies îles sauvages plus ou moins tranquilles où vous pourrez vous baigner. Si vous n’aimez pas le kayak ces îles sont accessibles par taxi-bateaux. Nous, on A-DORE le kayak alors c’était une de nos journées préférées, d’autant plus que notre guide nous a offert des bananes (oui ça suffit à nous rendre super heureux). Une excursion que vous pouvez accompagner d’une ballade en vélo pour une journée sportive. Même en mer, c’est accessible aux débutants, il suffit d’avoir une bonne coordination d’équipe. Niveau prix, c’est une station balnéaire touristique… Il y a également une option payante pour découvrir le snorkeling mais préférez acheter vos propres masques et tubas, vous pourrez en profiter chaque jour.

Prix : 35€ par personne pour 4 heures.

Site internet : suivez ce lien pour visiter le site d’AktivistSport.

Nos conseils pour bien manger et maîtriser son budget en voyage quand on est végane

Faire du repérage et situer les meilleures adresses sur une carte hors-ligne

Nous ne sommes pas du genre à prévoir nos vacances à l’avance à l’heure prêt. Mais si l’on veut bien manger et peut-être faire quelques découvertes culinaires quand on est végane, mieux vaut anticiper… Nous faisons donc toujours une recherche pour connaître les adresses végé-friendly qui peuvent nous tenter. C’est même presque un critère de choix quand on voyage quelque part, on aime s’assurer qu’on va bien manger (oui, nous sommes gourmands). Une fois qu’on a trouvé nos adresses, on les ajoute dans une map Google que l’on téléchargera pour l’avoir hors connexion. Comme ça peu importe le quartier où on se ballade, il nous suffit d’ouvrir la carte sur le téléphone pour voir les restaurants végé-friendly les plus proches. Tout ça sans hors forfait ! Comme on aime partager, voici un lien vers notre propre carte avec les adresses pour bien manger mais pas que.

Happy Cow – La référence internationale pour trouver des restaurants et des magasins végétariens et véganes partout dans le monde.

Google Maps ou « Cartes hors-ligne All-in-One » – Des applications gratuites qui permettent de créer des cartes en ajoutant des adresses avec des codes couleur (vert pour restaurant, rouge pour boutique par exemple).

Faire ses propres courses et cuisiner

Repas véganes à Pula, Croatie

Si vous voyagez avec un petit budget comme nous, vous avez tout intérêt à faire vos propres courses et cuisiner maison (si vous optez pour la location d’un appartement). Le lendemain de notre arrivée, nous avons anticipé le type de repas que nous prendrions à la maison. Par exemple, comme les adresses végé-friendly ferment assez tôt à Pula, c’était souvent le dîner que nous mangions à l’appartement, nous avons donc compté un dîner par jour. Avec quelques légumes, un paquet de pâtes et deux trois courses de simili-carne au magasin Bio&Bio nous avons pu nous régaler pour pas très cher. Tous les jours, nous préparions un sandwich et quelques fruits pour la plage. Cela nous évitait les buvettes de plage chères et dont la seule option végane étaient des frites surgelées. C’est bon aussi mais on s’en lasse ! Donc passez à un super-marché ou marché local, une boulangerie et vous êtes tranquilles pour la semaine avec quelques réapprovisionnements rapides !

Quelques conseils pratiques

Les bus

Voilà une info pas franchement bien expliquée en ligne… on vous évite le casse-tête et on fait le point. Il y a 9 lignes de bus à Pula, la ville (et même les villes alentours) est très bien desservie, les lignes sont bien pensées et les bus assez nombreux (un tous les quarts d’heure). Si vous pensez faire de nombreux voyages, vous pouvez acheter une carte de bus à la gare principale ou dans l’un des kiosques à journaux de la ville. Cette carte coûte 11€ (dont 6€ de crédit voyage utilisable) mais permet d’économiser 1€ par voyage. Vous pouvez la recharger en credit selon le nombre de trajets envisagés (par exemple, 10 trajets pour un aller/retour quotidien pendant 5 jours). Astuce : un ticket/trajet est valable pendant une heure. Donc si vous faîtes une halte quelque part, vous pourrez reprendre le bus sans payer de nouveau pendant une heure. Il y a une navette depuis et vers l’aéroport, vous pouvez acheter vos tickets de bus sur place mais pensez à réserver en ligne, ce sera moins cher (3€ au lieu de 4€) et vous serez assurés d’avoir une place (nous nous étions retrouvés debout dans le car à notre arrivée).

La langue

La majorité des touristes que nous avons croisé à Pula parlaient allemand ou anglais. Les commerçants et restaurateurs locaux maîtrisent donc l’anglais et sont habitués à communiquer avec des étrangers. Certains nous ont même adressés quelques mots en français lorsqu’ils reconnaissaient notre accent. Néanmoins si ne vous sentez pas suffisamment à l’aise pour converser en anglais, voici un petit outil très pratique pour être sûr de commander un repas végane lorsque vous êtes au restaurant à l’étranger : le Vegan Passport. Il s’agit d’un petit livret édité par la Vegan Society qui traduit dans 56 langues un brève explication du régime végétalien et liste les aliments d’origine animale que vous ne souhaitez pas consommer. Au restaurant, il vous suffit donc de faire lire la page correspondant à la langue de votre interlocuteur afin de lui faire comprendre ce que vous mangez et ne mangez pas. Un gain de temps qui peut s’avérer très pratique et vous épargner des mauvaises surprises !Le Vegan Passport de la Vegan Society

Prix : environ 5€.

Site internet : il est possible de télécharger le Vegan Passport sur votre téléphone (iOS, Android & Windows) directement sur le site de la Vegan Society.

Hébergement

Nous avons opté pour la location d’un appartement sur AirBnb, situé à 15 minutes de marche du centre ville (33€/nuit pour deux personnes, les prix augmentent pendant l’été). C’est selon nous une superbe façon de voyager à un prix abordable, avec le confort d’un « chez soi » en vacances et l’opportunité de rencontrer un-e hôte sympathique qui est la plupart du temps disponible pour nous conseiller sur les bonnes adresses à proximité. Si vous envisagez de vous laisser tenter par AirBnb n’hésitez pas à vous inscrire via notre lien de parrainage, vous recevrez 25€ offerts pour voyager à moindre frais. 😉

Info de dernière minute : nous venons de découvrir le site VegVisits qui permet de voyager chez des hôtes véganes et végétariens ! Nous n’avons pas encore eu l’occasion de tester par nous même, mais nous serions très curieux d’en savoir un petit plus… N’hésitez pas à partager votre témoignage si vous en avez déjà fait l’expérience !

On espère que cela vous donnera envie de découvrir la Croatie (une destination qui vaut clairement le détour) et que ces quelques astuces pour voyager végane avec un petit budget vous donneront de l’inspiration. 🙂

Soutenez l'entrepreneuriat végane en contribuant sur KissKissBankBank !
Aujourd'hui Demain

Aujourd'hui Demain est un espace d'information et d'inspiration bienveillant dédié au véganisme. Bientôt, ce sera aussi un concept store végane, en ligne et à Paris, qui déniche les créateurs innovants et engagés dans une démarche globale ! Vous pouvez soutenir le projet en cliquant sur "Nous Soutenir" dans le menu, ce serait très chouette ;)

Aucuns commentaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.